Changer le barillet de son logement, même un locataire peut le faire?

Changer le barillet de son logement, même un locataire peut le faire?

Changer le barillet de son logement, même un locataire peut le faire?

Aucune loi n’interdit un propriétaire de conserver un jeu de clef, en revanche il lui est interdit d’entrer dans un logement sans l’autorisation de son locataire. Il s’est engagé dans le bail de la location à remettre l’appartement, la maison, le garage ou le local en cédant par la même occasion tous les droits d’utilisation. Vous imaginez votre propriétaire débarquer au milieu de la nuit dans votre salle de bain pour vérifier que ses moisissures préférées sont toujours là? N’imaginez pas trop fort, cela ne risque pas d’arriver.

QUI A LE DROIT?

De même que votre propriétaire ne peut s’introduire dans votre logement sans votre consentement, aucune loi n’interdit un locataire de changer la serrure ou  le barillet du verrou de sa serrure d’entrée sans la bénédiction du propriétaire. Bien que la notion de domicile englobe un propriétaire et un locataire voire même un occupant temporaire d’un hôtel (eh oui!), il s’agit fondamentalement sous ce terme de “domicile” de nommer tout lieu où un citoyen à la droit de se dire chez lui. Là où vous pouvez poser votre paillasson home sweet home.

ET LA PRISE EN CHARGE?

Réparer une serrure est classé dans les “réparations locatives” par le Code Civil qui y répertorie les “réparations à faire aux portes, croisées, planches de cloison ou de fermeture de boutiques, gonds, targettes et serrures”. Toujours selon ce Code Civil immanent, “aucune des réparations locatives n’est à la charge des locataires quand elles ne sont occasionnées que par vétusté ou force majeure”. Pour faire simple : si la dégradation de la serrure n’est pas provoquée par une erreur de votre part, c’est le propriétaire qui doit régler la facture. Attention par contre, un livreur ou un compagnon énervé ne seront peut-être pas comptés comme des forces majeures. Si d’aventure vous avez cassé votre clef dans la serrure ou endommagé cette dernière avec vos propres clefs, c’est à vous de payer les frais de réparation de la serrure.

L’entretien concerne bien généralement la serrure en elle-même et reste du ressort du locataire.